Rapport d'activité 2008

La Fondation des Grangettes, 20 ans déjà.

La Fondation a commencé son activité le 18 mai 1989 sous l'impulsion de son président fondateur René Baumann et de son vice-président Pierre Goeldlin. Elle a pour but : "encourager et soutenir la protection, la gestion, 'aménagement et la surveillance des réserves naturelles situées dans la région des Grangettes" (art. 1 des statuts). Elle est une émanation de Pro Natura Ch, Pro Natura Vaud et du Cercle de sciences naturelles de Vevey-Montreux.

Ses fondateurs ont voulu que sa création coïncide avec la tenue de la quatrième conférence internationale de la "Conv-ention de Ramsar " qui a eu lieu à Montreux en été 1990. C'est à cette occasion qu'a été préparée l'inscription des Grangettes comme zone humide d'importance internationale. Le contexte était particulièrement favorable, puisqu'en 1987 le peuple suisse avait, via l'initiative de Rothenthurm, inscrit la protection des marais dans la Constitution suisse.

La première action de la Fondation fut de créer un Comité de gestion, constitué de scientifiques bénévoles, chargé de conseiller et de soutenir le professionnel engagé dès août 1990. A plein temps, celui-ci est chargé de mettre en œuvre le plan de gestion, ainsi que d'assurer l'information et la surveillance du site.

Les travaux annuels d'entretien (fauchage mécanique et manuel, débroussaillage, entretien des lisières de la forêt pour qu'elle n'envahisse pas le marais, curage des 200 plans d'eau, nettoyage des rives et roselières lacustres) des quelque 80 hectares gérés par la Fondation sont réalisés par le gestionnaire en collaboration avec une famille d'agriculteurs de Noville et une entreprise spécialisée, voire de la commune.

Les principaux aménagements sur le terrain ont été la réalisation de plusieurs complexes de mares inscrits dans le plan de sauvetage de la rainette verte, la création d'un étang de 4'000 m2 et des zones pionnières alentours, l'élimination de plusieurs dizaines de peupliers carolins en bordure de marais et la réalisation en 2008 d'une grande lagune de 1,3 ha au bord du lac avec un banc de sable.

Les 7 grands panneaux d'information, posés en 1992 ont été remplacés par 8 nouveaux en 2008. Trois expositions destinées au grand public furent montrées dans différentes localités. Une vingtaine de visites annuelles commentées ont été mises sur pied. L'organisation avec la station ornithologique suisse
du congrès mondial sur les cormorans a eu lieu à Villeneuve
en novembre 2005.

Grâce à sa parfaite connaissance du terrain, la Fondation apporte un soutien technique à Pro Natura dans ses multiples actions pour défendre ou augmenter la sauvegarde des Grangettes. Elle s'est rapidement imposée comme un partenaire incontournable et fiable pour la gestion de la basse plaine du Rhône.

 

 

 

Perspectives
En 2007, la Fondation a organisé deux ateliers de réflexion afin de réaliser un bilan et de dégager des pistes pour le futur; il en est ressorti que :

Les mesures de gestion doivent être envisagées dans un cadre plus global et couvrant une surface plus large que les seuls terrains contrôlés par Pro Natura ; il faut considérer les milieux naturels de la basse plaine du Rhône dans leur ensemble.

La mise en réseau de ces milieux et leur planification
coordonnée restent cependant à réaliser et sont considérées comme constituant un objectif prioritaire.

Dans cette optique, le plan de gestion va être étendu aux autres surfaces de marais de l'ensemble du site marécageux.

La collaboration avec l'Etat de Vaud, autre gestionnaire principal, va être renforcée et celui-ci va réaliser un plan de gestion pour l'ensemble de la basse plaine du Rhône.

D'autres projets d'aménagement de biotopes sont prévus comme la revitalisation d'un bras mort d'une petite rivière en bordure du Gros Brasset, la connexion avec le lac d'un ancien ruisseau et la création d'un étang attenant.

Le public pourra bénéficier prochainement d'une structure d'observation au bord de la lagune, et d'un sentier didactique décrit sur Internet. A quand un accueil permanent à l'entrée de la réserve?