Rapport d'activité 2010

Voir les choses de haut

La gestion d'une zone protégée subissant des pressions de plusieurs côtés et d'origines différentes oblige à traiter journellement des problèmes concrets sur le terrain mais aussi à planifier en prenant du recul ou de l'altitude.

Après avoir mis à jour le plan de gestion, nous avons dû, en 2010, préparer pour le Canton et la Confédération les plans des interventions régulières et à caractère exceptionnel pour la période 2012-2015. Leur subventionnement est en effet soumis à un rythme quadriennal qui nous oblige à anticiper. Ces exercices de planification sont toujours difficiles, mais ils offrent une opportunité de confirmer ou de modifier certaines options ou certains choix de base en tenant compte de la période précédente.

Nous espérions pouvoir partager en 2010 cette vue de haut avec vous, en utilisant la tour d'observation des Saviez pour regarder le côté lac, mais aussi la forêt. Hélas, les tracasseries juridico-administratives suite à une opposition fort mal justifiée – comme l'a relevé le Tribunal administratif – de l'association qui se proclame pour la cohabitation dans Les Grangettes ont retardé ce projet qui sera réalisé au début 2011; aux Saviez, seule une palissade permettant de guider les visiteurs et de leur permettre les observations au niveau de la roselière a
pu être installée à ce jour.

Le rapport que nous vous présentons aujourd'hui détaille les activités sur l'ensemble du site. Des perspectives intéressantes à long terme sont également mentionnées, comme la possibilité unique de remettre en activité le delta du Rhône dans le cadre de la correction de ce dernier.

Nous vous donnons rendez-vous au printemps, que ce soit pour les nettoyages, pour des observations du haut de la tour, ou pour une vue de la lagune depuis la nouvelle palissade. Nous nous ferons un plaisir de vous y accueillir très prochainement.

Le Président, Pierre Galland
janvier 2011


 


Une étudiante, Eloïse Moradpour, a effectué durant trois mois un travail de stage afin d'évaluer comment les activités de la Fondation sont perçues par le public.

 

 

 

 

Le but de ce travail était de :

 

  • définir le niveau de satisfaction des mesures d’information et de communication prises par la Fondation pour l’accueil;
  • déterminer la fréquence d’utilisation des infrastructures existantes et l'appréciation des visiteurs les concernant;
  • estimer le degré de connaissance des autorités ou des utilisateurs des règles régissant la réserve des Grangettes.


Le rapport montre que 59% des personnes interrogées estiment que la qualité de l’information est bonne à très bonne, 22% trouvent qu’elle est insuffisante et 59% sont satisfaits par les infrastructures actuelles.

40% désirent des observatoires supplémentaires
(la construction de la tour d’observation complétera l’offre commencée avec la palissade des Saviez), 30% un sentier didactique et 28% un centre d’accueil à l’entrée de la réserve côté Villeneuve. Plus de 160 questionnaires ont été remplis avec les visiteurs.